encounter

Rencontre avec Madly Fuss de Nouveau Studio


Une rencontre, en quelques questions, pour découvrir des créatrices/créateurs, ébénistes ou designers inspirant(e)s.


 

Crédit photo: Vivien Gaumand

Nom : Madly Fuss

Occupation professionnelle :
Designer-ébéniste, co-fondatrice du studio de design Nouveau Studio et chargée de cours à l’ÉÉAM.

Votre parcours?
Arrivée il y a 12 ans au Québec avec un BAC français en littérature et arts plastiques en poche, j’ai ouvert la porte du monde de l’ébénisterie un peu par hasard. J’ai complété mon DEC à l’École Nationale du Meuble et de l’Ébénisterie de Montréal puis j’ai travaillé ensuite pour plusieurs ébénistes et en rénovation avant de faire un BAC en design de l’environnement à l’UQAM. L’envie de concevoir et de fabriquer nos propres projets nous a poussés, mon ami et associé Simon Marcotte et moi à fonder le studio de design Nouveau Studio en 2015. Si quelqu’un m’avait dit il y a 12 ans que je serais encore ici et que la scie ronde allait devenir ma meilleure amie, j’aurais probablement bien ri


Crédit photo: Vivien Gaumand

Une réalisation professionnelle qui résume bien votre travail, et pourquoi?
Le projet Entropie, réalisé dans le cadre des Possibles et du 375e de Montréal pour le Village au Pied du Courant. Nous avions comme mandat de concevoir et de fabriquer une cuisine mobile et expérimentale dont la consommation énergétique serait minimale tout en abordant cette question énergétique d’un point de vue artistique. Nous voulions évoquer cette énergie de manière poétique et non pas productiviste. Nous avons donc créé un petit bâtiment équipé d’une cuisine rudimentaire, mais fonctionnelle, dont l’enveloppe réagit selon la force du vent. Grâce à un système de panneaux tendus sur des câbles et qui pivotent sur eux-mêmes, la peau du bâtiment prend vie, donnant lieu à un paysage sans cesse mouvant. Nous avions énormément de contraintes pour ce projet ( peu d’électricité sur le site, petit budget, normes alimentaires à respecter, fonctionnalité, etc. ) et ce fut un beau défi que de trouver des solutions créatives et efficaces tout en gardant son essence poétique!


Crédit photo: Jean-Mickael Séminaro

Un projet que vous rêveriez de réaliser?
Une cabane à l’orée du bois rattachée un long quai qui s’élance dans les herbes hautes, comme une petite embarcation fragile qui attend que la marée monte pour lever l’ancre et reprendre le large!

Ce que vous trouvez le plus inspirant dans votre métier?
De travailler avec la matière et avec l’humain. Le processus de création n’est pas quelque chose de linéaire, c’est un travail collectif, un espace où se rencontrent et parfois s’affrontent les visions de chacun. Il y a le germe d’une idée, la mise en mot et la mise en forme du projet, qui prend vie à travers la matière, et qui, une fois terminé, ne nous appartient plus. Chaque projet est une petite aventure, humaine et matérielle dont l’achèvement est toujours un peu émouvant. Et puis on recommence, sans jamais savoir où ça vous nous mener !

Ce qui vous exaspère le plus?
D’être, encore aujourd’hui, obligée de justifier ma place en tant que femme sur un chantier ou en atelier et de faire valoir mes compétences manuelles et techniques.

Un autre métier que vous aimeriez pratiquer?
Scaphandrière, comme ça, pour le plaisir du mot.


Crédit photo: Nouveau Studio

Site Internet et réseaux sociaux pour vous suivre :
Site Internet
Facebook
Instagram