encounter

Rencontre avec Chloé Daigneault-Clermont, alias Chloé Décé


Une rencontre, en quelques questions, pour découvrir des créatrices/créateurs, ébénistes ou designers inspirant(e)s.


Nom : Chloé Daigneault-Clermont
Occupation professionnelle : Ébéniste/tourneuse sur bois
Diplômée de l’École d’ébénisterie d’art de Montréal


Crédit photo: Chloé Daigneault-Clermont

Votre parcours?
J’ai fait des études en anthropologie et travaillé dans le milieu de l’économie sociale et de la santé, avant de retourner aux études en ébénisterie d’art à 30 ans. Je suis ébéniste depuis 2 ans et demi.


Crédit photo: Chloé Daigneault-Clermont


Crédit photo: Marilou Léger

Une réalisation professionnelle qui résume bien votre travail, et pourquoi?
Depuis la fin de ma formation en ébénisterie, j’ai passé beaucoup de temps à améliorer mes techniques de tournage, en faisant des stages de formation et en pratiquant à l’atelier. J’arrive enfin à faire des pièces qui me plaisent, et j’aime beaucoup combiner le tournage et la sculpture pour faire des objets uniques, comme ce bol amusant. J’aime bien les objets imparfaits, quand on sent la main de l’artisan.


Crédit photo: Chloé Daigneault-Clermont

Un projet que vous rêveriez de réaliser?
J’aimerais bien concevoir et fabriquer une causeuse ou un canapé, en collaboration avec un rembourreur; c’est un beau défi technique, et un meuble tellement aimable!

Ce que vous trouvez le plus inspirant dans votre métier?
J’adore travailler du bois qui est récupéré dans la nature environnante. Mon petit frère, qui est élagueur, me fournit régulièrement des bûches, et je trouve ça formidable de faire le lien entre les arbres qui nous entourent et le bois que je tiens entre mes mains. Maintenant, j’ai envie d’apprendre à reconnaître tous les arbres de nos forêts…


Crédit photo: Chloé Daigneault-Clermont

Ce qui vous exaspère le plus?
J’aimerais bien réussir à gagner ma vie avec ma production. Pour l’instant, c’est très difficile d’arriver financièrement et c’est assez frustrant, je me demande si je vais pouvoir continuer de faire ce métier… Plus prosaïquement, les copeaux de bois dans les sous-vêtements, c’est exaspérant aussi!

Un autre métier que vous aimeriez pratiquer?
Les autres métiers d’arts m’attirent beaucoup, surtout la céramique et la joaillerie, mais je sais trop bien maintenant la difficulté d’en faire un métier! J’aimerais bien être linguiste, je m’ennuie d’avoir la tête dans les livres!

Site Internet et réseaux sociaux pour vous suivre :
www.chloedece.com
www.instagram.com/chloedece
www.facebook.com/chloedece